Jean Ferrat est une légende

arton23586

Source: photo Google de Jean Ferrat

Synopsis: Ce blog parle d’un chanteur très apprécié, Jean Ferrat, qui a laissé son empreinte sur la conscience française de façon permanente au travers de ses chansons et leur a fait prendre conscience de toutes les injustices du monde, tout en chantant sur la beauté et l’amour.

Source : U Tube video de Jean Ferrat

Les plus belles chansons de Jean Ferrat

Source : U tube video de Jean Ferrat

Les chansons les plus poignantes qui touchent votre coeur

Ferrat est né à Vaucresson, dans les Hauts-de-Seine, le plus jeune de quatre enfants d’une famille modeste installée à Versailles en 1935, où Ferrat a étudié au collège Jules Ferry. Son père né en Russie (naturalisé en 1928) a été contraint de porter l’étoile jaune et déporté à Auschwitz en 1942, où il est décédé.

Au début des années 1950, il débute dans le cabaret parisien. Après cela, il évite tout style de musique en particulier mais reste fidèle à lui-même, à ses amis et à son public. En 1956, il met en musique «Les yeux d’Elsa», un poème de Louis Aragon que Ferrat aimait beaucoup. Son interprétation par l’artiste populaire André Claveau a donné à Ferrat une première reconnaissance en tant qu’auteur-compositeur.

Son premier single à 45 tours est sorti en 1958, sans succès. Ce n’est qu’en 1959, chez l’éditeur Gérard Meys, qui devint également son ami proche et son associé, que sa carrière s’épanouit. Il signe avec Decca et sort son deuxième single, «Ma Môme», en 1960 sous la direction musicale de Meys.

En 1961, Ferrat épouse Christine Sèvres, une chanteuse qui interprète certaines de ses chansons. Elle est décédée en 1981 à l’âge de 50 ans. Il a rencontré Alain Goraguer, qui est devenu un arrangeur de ses chansons. Son premier album, Deux Enfants du Soleil, est sorti cette année-là. Ferrat a également écrit des chansons pour Zizi Jeanmaire et est partie sur la route, partageant avec elle à l’Alhambra pendant six mois.

Nuit et Brouillard, qui a suivi en 1963, a été récompensé par le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros et a montré que tout sujet pouvait être abordé dans des chansons [2]. Ferrat tourne à nouveau en 1965, mais cesse de jouer sur scène en 1973.

En 1990, il a reçu un prix de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM), l’association française des auteurs-compositeurs, compositeurs et éditeurs de musique.

En 2010, Ferrat est décédé des suites d’une longue maladie à l’âge de 79 ans. Il vivait à Antraigues-sur-Volane, un petit village ne comptant même pas 700 habitants en Ardèche. (source: Wikipedia)

J’ai entendu parler de Jean Ferrat pour la première fois en Algérie, où j’ai écouté ses disques chez mon ami Yves. J’étais fasciné par la richesse de sa voix et par la beauté de ses paroles qu’il chantait avec une si grande passion. Yves et moi avons passé de nombreuses soirées à écouter Jean Ferrat en stéréo. Plus tard, lors de ma visite à Paris, un ami m’a amené au magasin de disques de la FNAC, où j’ai acheté mon premier album de Jean Ferrat, que j’ai amené en Inde, où mon frère a appris à apprécier sa voix riche bien qu’il ne comprenne pas le français.

Je suis tellement triste qu’il soit décédé en 2010 à l’âge de 79 ans car il n’y aura plus jamais de Jean Ferrat. Ses chansons continuent à vivre en France et dans d’autres pays francophones. Ses chansons ont donné vie aux chansons écrites par Aragon et les ont éternisées à la seule manière de Jean Ferrat.

Source : U tube video de Jean Ferrat

Cette chanson intitulée Un air de liberté a été chantée pendant la guerre au Vietnam où j’ai été agronome bénévole pendant deux ans. J’étais donc particulièrement impressionnée par le message que toute la France comprenait et protestait contre la guerre. Il a fait connaître les atrocités commises lors de la guerre du Vietnam par le biais de chansons inspirées. Il a chanté au sujet de Pablo Neruda et de beaucoup de personnes qui se sont battues pour la liberté et ont souffert.

Voici les paroles de la chanson

Un air de liberté

Les guerres du mensonge Les guerres coloniales
C’est vous et vos pareils qui sont êtes tuteurs
Quand vous approuvez en longueur de journal
Votre plume signait trente années de malheur

La terre n’aime pas le sang ni les ordures
Agrippa d’Aubigné dit en son temps
Votre cause déjà sentait la pourriture
Et c’est ce qui est plaisant

[Refrain]
Ah monsieur d’Ormesson
Vous osez déclarer
Qu’un air de liberté
Flottait sur Saigon
Avant que cette ville s’appelle Ville Ho-Chi-Minh

[Couplet 2]
Allongés sur les rails nous arrêtions les trains
Pour vous et vos pareils nous étions la vermine
Sur que vos policiers pouvaient être sans frein
Mais les rues résonnaient de paix en Indochine

Nous avons dit que la guerre avait été perdue d’avance
Et cent mille Français allaient mourir en vain
Contre un peuple qui se bat pour l’indépendance
Oui, vous avez du sang sur les mains

[Refrain]
Ah monsieur d’Ormesson
Vous osez déclarer
Qu’un air de liberté
Flottait sur Saigon
Avant que cette ville s’appelle Ville Ho-Chi-Minh

[Couplet 3]
Après trente ans de feu de souffrance et de larmes
Des millions d’hectares de terre défoliés
Un génocide vain perpétré au Viêt-Nam
Quand le canon se tait vous vous continuez

Mais regardez-vous donc un matin dans la glace
Patron du Figaro songez à Beaumarchais
Il saute de sa tombe en faisant la grimace
Les maîtres ont encore une âme de valet

J’aime Jean Ferrat parce qu’il a chanté contre la cruauté de la guerre et la souffrance des peuples sous les dictateurs de ce monde. Il était un activiste et avait sensibilisé ses chants à la guerre et à la misère. Son propre père a été exécuté à Auschwitz par les nazis, il savait donc tout sur la souffrance.

J’écoute ses chansons de temps en temps et pense à tout ce qui a changé depuis que j’ai entendu Jean Ferrat à Mostaganem en 1971. Yves a disparu et est perdu pour moi. La maison de notre mère en Inde a été vendue et je ne sais pas ce qui est arrivé à mes disques de Jean Ferrat LP et à la chaîne stéréo. Je suis devenu vieux et vis maintenant dans un pays différent. Jean Ferrat lui-même est mort en nous rappelant à tous que rien n’est permanent dans cette vie. Comme des feuilles mortes, nous sommes tous emportés par le vent du temps mais des chanteurs comme Jean Ferrat vont perdurer. Ses chansons et ses paroles sont gravées dans le cœur de tous ceux qui l’aimaient, lui et sa musique.

 

Remarque: mes blogs sont également disponibles en anglais, espagnol, allemand et japonais aux liens suivants ainsi que ma biographie:

My blogs in English

Mis blogs en espagnol

Blogs von Anil in Deutsch

Blogs in Japanese

My blogs at Wix site

tumblr posts    

Blogger.com

Medium.com

Anil’s biography in English.

Biographie d’Anil en français

La biografía de anil en español.

Anil’s Biografie auf Deutsch

Anil’s biography in Japanese

Биография Анила по-русски
Subscribe

2 commentaires sur « Jean Ferrat est une légende »

  1. J’ai étudié au moins deux cours de français à l’université. Pendant ce temps, j’ai essayé de mieux apprendre la langue française à travers les paroles de E. Piaf, Jean Ferrat, Georges Brassens, Jacques Brel, etc.
    Ces chansons font partie de mon imaginaire sentimental.

    Leurs voix et leurs paroles m’ont produit et ont produit des frissons d’émotion.
    Par conséquent, nous avons également en cela quelque chose en commun, qui appartient presque à la même génération.

    Je peux donc parfaitement comprendre les émotions que vous décrivez lors de vos auditions en Algérie.
    Je suis content que vous les ayez partagés.
    Salutations attachantes

    M . Jose Luis Ramos Saavedra
    Canary Islands
    Spain
    December 17, 2018

    J'aime

Les commentaires sont fermés.